Evoque Matzker

Pour filer à l’Anglaise…

 

 

C’est en 2006 que nous vous faisions découvrir pour la première fois en France les productions soignées et la gamme de produits dédiés aux Land Rover développés par l’Allemand Amadeus Matzker. Depuis, notre homme 100% passion s’est installé dans une magnifique concession à Cologne. C’est ici qu’il joue Outre- Rhin le fer de lance de la marque à l’ovale vert. Une lourde tâche quand on est sur le territoire des Mercedes, BMW, Wolkswagen, Audi et Porsche passés entre les mains de préparateurs de référence. Mais, l’arrivée du petit dernier dénommé Evoque, lui fourni une arme redoutable face à cette concurrence. On pouvait compter sur notre aficionado des rallye raid pour se pencher sérieusement sur les performances du Baby Range à succès. Attachez vos ceintures, les capacités Off road de cet Evoque sont réellement revues à la hausse !
Par Didier Griffoulière

Ce n’est pas un Evoque destiné au Rallye raid, c’est simplement une version plus sportive à l’Allemande.

range evoque Matzker 4x4 rallye004Passionné de Land Rover depuis toujours, professionnel depuis 1987, à 46 ans aujourd’hui, Amadeus Matzker est bien plus qu’un simple concessionnaire pour Land Rover Allemagne. Un Land “Matzker“ c’est un peu comme une Mercedes “AMG“ ou une BMW Schnitzer. On sait qu’on entre dans le domaine de l’exception, de la qualité et de la performance. Avec Amadeus, ce n’est pas difficile de savoir quand prendre rendez- vous. Lorsqu’il n’est pas sur un rallye raid et que les productions de Matzker KFZ Technik ne font pas la une des magazines 4×4 Allemands, c’est qu’il nous prépare quelques bonnes surprises. L’Evoque n’est pas certainement pas resté longtemps dans le show room du 31 Robert-Perthel strasse, en accord avec Land Rover Allemagne, il a vite rejoint les coulisses de l’atelier où trône le Defender 110 V8 Cross Country du patron en partance pour la Baja Aragon.

Evoque EVO 1

range evoque Matzker 4x4 rallye003Pour Amadeus, pas question de se lancer dans la conception d’un Evoque destiné au rallye raid pour l’instant. Si comme tous les passionnés de la marque, il imagine très bien sous cette carrosserie sportive une très belle auto de course T1 pourfendant dunes et pistes de la coupe du monde, le budget d’un tel développement (minimum 400 000 €), n’est pas vraiment disponible actuellement ni chez Land Rover, ni chez un riche gentleman driver tombé sous le charme très avant garde de cet Evoque tout en muscle. Le but de ce développement intermédiaire était bien de montrer au dernier salon de Bad Kissingen que l’on pouvait faire de ce petit Range une auto plus sportive à l’Allemande, destinée non seulement à l’asphalte, mais aussi à l’Off road sur piste rapide.

C’est évidemment sur un modèle 4 roues motrices qu’Amadeus jette son dévolu. Il choisit l’un des plus vendu en Allemagne ; Le coupé SD4 2,2l boîte automatique 6 rapports.
En premier lieux, il s’agit de se pencher sous le capot. Le 4 cylindres turbo diesel étant équipé d’un tout nouveau type d’injection (Continental), il faut tout reprendre à zéro en ce qui concerne l’optimisation moteur qui sera une première. Le 2,2L 16 soupapes passe ainsi avec le boîtier RX Matzker de 190 ch à simplement 220 ch et le couple augmente de 60 Nm.

range evoque Matzker 4x4 rallye007L’Evoque dédié à l’Urban Jungle par le marketing, Amadeus a su en faire un vrai Range des champs.

range evoque Matzker 4x4 rallye006Dans l’atelier, on retravaille ensuite l’échappement afin d’améliorer l’évacuation des gaz. Celui d’origine disparaît totalement pour être remplacé par du 100% inox (diamètre 65 mm), depuis le collecteur jusqu’aux doubles sorties fabriquées sur mesure. Alors qu’un élégant ski de protection abritant moteur et boîte est conçu en aluminium 4 mm, on est déjà à l’œuvre sur le train roulant.
Pas question ici de se lancer dans une refonte totale de ce qui fut validé par Land Rover. Amadeus cherche simplement à rendre plus efficace et surtout plus solides triangles et autres liens de guidage des trains avant et arrière. Le cahier des charges comprend évidemment des contraintes liées à l’expérience rallye raid du patron. Par exemple, les triangles inférieurs avant qui pivoteront sur les axes d’origines devront offrir un angle d’attaque propre à mieux absorber les chocs frontaux. Après avoir été étudié sur ordinateur par un cabinet d’engineering, ces pièces essentielles équipées de rotules Unibal seront évident bien plus solides et passent à la phase de fabrication en usine. L’ensemble monté sur ce premier prototype respecte évidemment les limites d’oscillation maximum des transmissions d’origine. Des combinés K&S Suspension (+40mm), réalisés sur un principe identique sont ensuite implantés pour une tenue de cap revue à la hausse.
Le freinage avant fait lui aussi partie des préoccupations d’Amadeus. Il fait concevoir disques rainurés et étriers à 4 pistons selon une recette qu’il applique depuis des années sur ses Land de course. Enfin, via des élargisseurs de voies, de 50 mm, on peut désormais monter des jantes Braid en 16’ et des pneus de compétitions BF Goodrich en 245/ 80 R 16.

range evoque Matzker 4x4 rallye005Dynamic plus !

Au moment de monter à bord c’est la surprise. Derrière ces vitres teintées se cache un intérieur totalement stock. Ce ne sont pas les éternels baquets FIA qui nous attendaient, mais bien les accueillants sièges très enveloppant à l’aspect sportif en cuir Oxford couleur “Ebony“ d’origine de cette version Dynamic Plus de l’Evoque.
Dynamic Plus ? C’est un nom bien approprié à cette première EVO signée Matzker. Dès les premiers tours de roues, on réalise que ce petit Range s’est transformé en véritable bombe. Sur l’asphalte qui mène au terrain de notre essai, l’impression d’être collé au sol est flagrante. Les nouvelles suspensions affichent une fermeté toute germanique sans pour autant trop modifier la sensation de confort revendiqué par l’Evoque. Si l’on titille un peu la pédale de droite la boîte automatique réagit dans l’instant et nous voici tout en glisse des quatre Goodrich sur la bretelle de sortie de l’autoroute. Bien plus impressionnant encore, le freinage d’urgence nécessite vraiment de ne pas avoir oublié de boucler sa ceinture au risque de finir le nez dans le tableau de bord. Et Amadeus d’en rajouter en nous signalant le sourire aux lèvres… Qu’avec des pneus de route, c’est encore plus violent… Nous voici prévenu et c’est avec prudence que nous abordons la phase Off road qui nous intéresse.
Là encore, c’est bien du Matzker que nous pilotons. Oui, piloter, c’est bien le mot. L’Evoque dédié à l’Urban Jungle par le marketing, Amadeus a su en faire un vrai Range des champs. Bien évidemment le but de cette préparation n’était pas de le transfigurer en franchisseur pur et dur comme ses ancêtres. Mais, lorsqu’il s’agit d’envoyer sur piste, c’est une réussite. Un vrai bonheur que d’oser le Kick down sans avoir peur de broyer cet Evoque agile qui réagit très sainement en gardant le cap face aux bosses et trous qui parsèment la piste. Avec désormais 340 mm de garde au sol (215 mm d’origine) et ce blindage protecteur pas d’arrière-pensée pour les dessous. En revanche, les courbes demandent encore de l’attention. Malgré des voies élargies, une direction électrique précise, des suspensions endurantes parfaitement au point et des pneumatiques accrocheurs, la gestion électronique des transmissions fera l’objet d’une phase 2 de développement chez Matzker. Effet, lorsque l’on pousse l’Evoque dans ses retranchements, à la relance en sortie de virages les aides électroniques demandent de la pratique. Il faut un bon moment avant de comprendre à quel instant la puissance sera libérée. On a beau mettre pied dedans, on reste parfois sur notre faim de dérapage contrôlé en courbe.

C’est bien ici la seule lacune de cette préparation qui décuplera certainement votre désir d’Evoque. Le sérieux de la maison Matzker fait toujours office de référence en Allemagne.

range evoque Matzker 4x4 rallye008Prix de la performance Matzker

Evoque Coupé 4×4, BVA finition Dynamic Plus : 49 000€
Optimisation moteur SD4 220 ch et + 60 Nm: 1385€
Échappement inox complet : 2230€
Suspensions K&S : 3 495€
Freins avant : 2 950€
Durits de freins rallongées compétition : 385€
Blindage aluminium : 750€
Kit triangles et liens avant et arrière : Disponible en Septembre 2012, compter environ 3 000€ main d’œuvre incluse.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest