Hilux V8 Toyota France Dakar

 

Toyota et le Paris-Dakar c’est une longue histoire qui remonte à la première édition en 1979. Pour la marque comme pour les amateurs, l’aventure Africaine se fit vite inconcevable sans les solides HJ et BJ de l’époque. Mais, la philosophie de Toyota différa dès le début de celle des autres marques qui se lançaient à l’assaut du désert. En effet, les teams Toyota officiels ont toujours joué dans la catégorie “Production“ (véhicules de série améliorés T2), car le but était de prouver qu’un Toy proche des standards de la marque était capable d’affronter les pires conditions. Les temps ont changé, après quelques années en stand by, le service compétition de Toyota France reprend le chemin de l’aventure dans la catégorie reine.

Toyota en T1!

Aujourd’hui, c’est le Toyota Hilux T1 engagé par Toyota France Compétition sur le Dakar 2016 qui a été dévoilé lors d’une conférence de presse organisée au Rendez-Vous Toyota, à Paris sur les Champs-Élysées. Pour l’occasion, Pascal Ruch, président de Toyota France, était accompagné de Ronan Chabot, pilote et concessionnaire Toyota (Groupe Toys Motors), avec son copilote Gilles Pillot. Jean-Marc Fortin, directeur d’Overdrive Racing, chargé du développement et de la mise au point du Hilux Dakar, ainsi qu’Étienne Lavigne, directeur du Dakar, ont également participé à cette présentation.TOYChabot007 - copie

Outre une nouvelle carrosserie, ce Hilux Dakar bénéficie en effet de nombreuses améliorations techniques par rapport à la version précédente, qui avait obtenu la deuxième place au Dakar 2015 entre les mains du pilote sud-africain Giniel de Villiers.TOYChabot016 - copie

Les derniers nés des châssis treillis qui sont réalisés en acier 25CD4S ont été adaptés afin de recevoir de nouveaux trains à roues indépendantes, y compris à l’arrière ou le pont rigide disparaît définitivement. Alors que l’empattement reste de 2,89 m, la carrosserie est passée cette année au carbone/kevlar (plus léger et plus résistant), puisqu’elle à été remanié elle aussi dans le but de recentrer les masses et bien évidemment d’abaisser le centre de gravité. Dans ce but, outre le moteur 5,0L V8 (d’origine Lexus marché US) et l’ensemble boîte Sadev séquentielle, embrayage renforcé reculés, le réservoir de 500 L fut rabaissé et les roue de secours se trouvent désormais sous le copilote et derrière le pilote au lieu d’être arrimées dans la benne comme par le passé. L’essentiel de la masse (1930 kg minimum réglementaires), de ce nouveaux Hilux se trouve désormais entre les deux trains, au plus bas et la répartition idéale 50-50% entre avant et arrière à été atteinte.TOYChabot068 - copie
Dans l’habitacle, composite, voyants lumineux, interrupteurs, fusibles, relais par dizaine, côtoient l’affichage digital retro éclairé des deux ordinateurs de bord et des éléments de navigation. Sièges Recaro, extincteur manuels et automatique sont là pour la sécurité. L’habitacle pressurisé (poussière) est aussi climatisé.

En tout, huit Toyota Hilux officiels seront engagés sur le Dakar 2016 avec des équipages de différentes nationalités (France, Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Russie, Pays-Bas, Belgique, Pologne, République Tchèque).

 

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest