Jeep WW2 neuve en caisse – “Jeep in crate“ 1941-1945

JEEP WW2 NEUVE EN CAISSE

à fond  la caisse!

 

 

Jeep WW2 en caisse

Jeep Village est un lieu de passion avant tout. La Jeep y est reine et son capital sympathie ne faiblit pas. Pour Denis Le Priol, le général en chef, si rester tourné vers la passé historique s’impose comme une priorité, faire appel aux techniques média actuelles en est une autre afin de perpétuer le devoir de souvenirs. Aussi cette année, la traditionnelle carte de vœux qu’il adresse habituellement à ses clients passionnés s’est mutée en vœux électroniques sous la forme d’une vidéo. La Jeep a 75 ans cette année, mais l’enthousiasme qu’elle déclenche encore méritait bien qu’on vienne assister au tournage. Un paquet cadeau bien vivant ce qui reste à coup sur l’un de nos rêves de grands enfants…Moteur…Action !

Comme la Jeep guerrière, si aujourd’hui vous tapez Jeep Willys ou Ford sur votre navigateur internet vous retrouver en première ligne Jeep Village. L’incontournable outil qu’est devenu le web ne ment pas et parmis vos recherches, le site internet marchand fait partie de plus visité. Aussi, c’est dans le but de remercier sa clientèle et de lui souhaiter une bonne et heureuse année 2016 que Denis Le Priol a décidé de mettre en ligne sur You Tube et Facebook sa “Jeep in crate“ autrement dit sa Jeep en caisse.

Cette formule de la Jeep neuve clé en main présenté dans sa caisse connaît le succès. Qui n’a pas rêvé de posséder un jour sa Jeep Willys ou Ford, sans pour autant être un collectionneur d’automobiles anciennes ou de véhicules militaires.
Historiquement, la Jeep de la seconde guerre mondiale construite jusqu’à la fin du conflit était livrée sur les terrains d’opérations sous cette forme. Il exista plusieurs époques dans les emballages, à commencer par une caisse à clairevoies dans laquelle de nombreuses pièces étaient emballées et le remontage s’avérait long et fastidieux. Face à l’urgence des approvisionnements on passa de cette première formule dénommée “Medium Knock down“ à une seconde bien plus rapide comme lorsque les carrosseries Willys et Ford seront standardisées et deviennent communes au deux fabricants sous le nom de “Composite“.
C’est bien de cette dernière que s’est inspiré Denis Le Priol lorsqu’il décida de collaborer avec la société MD Juan Entreprises. Inc, installée aux Philippines, la seule au monde à construire encore aujourd’hui des répliques de Jeep pour le marché local. Fort de son expérience et de son savoir encyclopédique dans le domaine des Jeep militaires, Denis est aujourd’hui capable de fournir des caisses de Jeep “composite“ neuves, reproduction exactes d’une qualité bien plus robuste face à la corrosion que celles d’époque. C’est lorsque le premier exemplaire fut livré dans sa caisse que l’idée de proposer des “Jeep in crate“ prête à rouler devint évidente.De quoi répondre à un vide qui concerne les simples amateurs qui rêvent tout aussi simplement d’une Jeep pour les vacances et qui ne souhaite pas passer ses week end à restaurer ou à démarrer celle qu’il aura dénicher d’occasion.

Jeep WW2 neuve ? de quoi vivre autrement l’automobile !

Jeep ? Du prêt à rouler !
Mais, lorsque l’on ouvre les caisses en provenance de Philippines, seul la caisse et son châssis ainsi que tout ses accessoires sont inclus. L’idée de la Jeep prête à rouler nécessite une fabrication complète qui demande environ 6 semaines de travail via les différents ateliers Jeep Village.
Alors que les pièces d’origine d’époque de plus en plus rares ou introuvables ont été reproduites à l’identique grâce aux archives détenues dans l’incroyable bibliothèque de Denis, en ce qui concerne les transmissions, on passe par des ensembles boîte de vitesses (3 rapports) et de transfert (2 rapports) et mécanisme de frein à main, ainsi que les deux ponts Spicer, les lames de ressorts et les freins qui sont remis à neuf. Le châssis d’une ancienne, passé au marbre, permet de rouler en toute légalité avec sa carte grise. Côté moteur, c’est sur la base d’un bloc rectifié et testé qu’on recréé un Go Devil 2,2L essence bon pour le service.
La Jeep enfin prête, elle peut vous être remise devant l’atelier de Saint-Germain-Lès-Arpajon ou pour se faire vraiment plaisir “en caisse“ chez vous. Dans ce cas, qui tend à se généraliser, chez Jeep Village on fabrique la caisse comme à l’époque afin de trouver les éléments à monter dans la Jeep. Les 4 moyeux reposants sur des cales en bois, à l’ouverture on trouvera les 5 roues et jantes, le volant, le crochet d’attelage, le jerrican et son support, celui de la roue de secours et enfin la capote. Une fois ces accessoires installés, il restera à ouvrir le capot, brancher la batterie, démarrer et rouler.

Livrée dans sa caisse, quelques minutes suffisent pour monter sa jeep

Jeep Village c’est la passion de la voiture de la liberté au service de vôtre rêve de gosse.

La vidéo du montage réalisée en studio fut diffusée sur internet le 31 décembre 2015 et le succès fut immédiat. La société Jeep Village reste bien une référence passion Jeep totalement dédiée aux véhicules militaires de la seconde guerre mondiale en France (fusion des établissements Boucher, Army pool, GSA en 2000). Pour cette Jeep neuve construite de toutes pièces chez Jeep Village livrée au pied du sapin en 2016, il faudra compter 39 500 €, paquet cadeau offert. Bonne année à tous.

En bref :
-Constructeur : Jeep Village
-Modèle : Reproduction Jeep Willys/ Ford  (après 1943)
-Jeep en caisse, carrosserie et accastillage sans mécanique (à monter) : 12 990€
-Jeep en Caisse avec construction complète incluant motorisation, ponts, boîtes pièces et main d’œuvre, livré dans sa caisse : 39 500 €
– Garantie : 1 an pièces et Main d’œuvre.

                                                                         jeep village.com

fiche technique :
Moteur :
4 en ligne « Go Devil » de 2199 cc (134,2 Cubic inch), bloc et culasse en fonte.
Alésage x course : 79,375 x 111,125mm.
Rapport volumétrique : 6,48 à 1.
Puissance 60 Ch à 3600 Tr/mn.
Couple 14, 51 Mkg à 2000 Tr/ mn.
Vitesse maxi : 104 Km/h.
Transmissions :
Pont avant Spicer (enclenchable).
Pont arrière Spicer
Boîte de vitesses Warner T 84 J, 3 rapports avant, 1 arrière.
Boîte de transfert Spicer modèle 18, 2 rapports.
Direction :
Boîtier de direction Ross T12 à rampe hélicoïdale et doigts coniques.
Freins :
Hydrauliques à tambours avant et arrière.
Frein à main sur les transmissions.
Châssis :
Type SAE 1025 en échelle.
Carrosserie :
En tôle emboutie.
Suspensions :
Ponts rigides avant et arrière Spicer suspendus à lames de ressorts longitudinaux Mather et amortisseurs télescopiques.
Dimensions :
Lxlxh : 3372x1575x1772 mm (1320 mm sans capote, pare brise baissé).
Empattement : 2004 mm.
Voies : 1226 mm. (Avec jantes de combat 1245 mm)
Garde au sol : 170 mm.
Poids en ordre de marche : 1150 Kg.
Réservoir : 56,78 litres.
Pneumatiques :
600 x 16 « Classique » Firestone sur jantes 16’ acier.