Lancia Stratos Groupe 4

La Lancia Stratos est une des voitures de rallye les plus extraordinaires jamais produites. Elle est également l’une des plus titrées, puisqu’elle a remporté à trois reprises le Championnat du Monde des Rallyes (1974-1975-1976, entre les mains de Sandro Munari) et aurait sans doute pu continuer si, pour des raisons de politique interne au groupe Fiat, elle n’avait été remplacée par la Fiat 131 Abarth. Elle est pourtant née un peu par hasard: le premier prototype Stratos est un projet dessiné par Marcello Gandini pour Bertone et exposé au Salon de Turin 1970. Il s’agit pour commencer d’un exercice de style très impressionnant, la voiture ne dépassant pas 95 cm de haut ! Cet étrange prototype à la forme en coin va attirer l’attention de Cesare Fiorio, alors aux commandes du service compétition de Lancia, qui a besoin de remplacer ses Fulvia vieillissantes et dépassées en puissance et en maniabilité. Gandini modifie donc son dessin pour en faire une voiture utilisable, donc légèrement plus haute mais qui reste encore très radicale par rapport à la production de l’époque.Lancia stratos000

STRATOS-FEERIQUE !

 

Lancia stratos009L’absence de porte-à-faux, le grand capot plat, la silhouette ramassée et l’immense pare-brise très arrondi forment un ensemble qui ne ressemble à rien de connu ! La voiture est exposée au Salon de Turin 1971 et impressionne les visiteurs. Par chance, pour cette fois en tout cas, Ferrari et Lancia ont récemment intégré le groupe Fiat, si bien que la mécanique de la Stratos va tout naturellement être fournie par la marque au cheval cabré. Ce sera le V6 Dino en cylindrée 2,4 litres, moteur éprouvé, compact et puissant, qui équipe déjà la 246 GT et les dernières versions des coupés et cabriolets Fiat-Dino. Il reste encore du travail de mise au point, auquel va participer un autre ingénieur talentueux, Giampaolo Dallara. Après quelques exemplaires de présérie en 1973, la Stratos est fabriquée en 1974 en nombre suffisant pour permettre l’homologation en Groupe 4 et la production totale atteindra environ 495 unités. Parmi eux, une dizaine d’exemplaires seront utilisés par Lancia pour en faire des Groupe 4 officielles usine, les autres étant des exemplaires « stradale » dont certains ont été préparés par des pilotes privés pour les rallyes, dans le cadre de l’homologation Groupe 4 et de son règlement. Contrairement à de nombreuses voitures de rallyes, la Stratos n’est pas dérivée d’un modèle de tourisme, mais elle a été conçue à partir d’une feuille blanche pour la compétition. Sa conception radicale lui procure une maniabilité diabolique qui, alliée à un moteur souple et puissant, lui a permis de survoler les rallyes pendant plusieurs années, devant des voitures qui n’avaient pas les arguments permettant de lutter contre un tel ovni… qui en avait d’ailleurs l’apparence !

Lancia stratos007Fabriquée par Bertone le 31 octobre 1974, et portant le numéro de coque 391, la Lancia Stratos que nous présentons a eu comme premier propriétaire Lancia Spa. Elle était alors de couleur Blue Azzuro et a été ensuite préparée dans un atelier italien pour courir en rallye, en tant que compétition client en respectant la configuration Groupe 4. Ainsi, grâce aux recherches de M. Thomas Popper nous savons qu’entre 1978 et 1980, elle participe au moins à dix rallyes, entre les mains du pilote Domenico Busoni: Rally Alto Appenino Bolognese (1978 et 1979), Coppa Citta Prato, Rallye Citta di Modena, Rally Ascoli Piceno, Rally Fagioni, Rallye dell’ Umbria, Rallye Salto lo Spino, Cronoscalta Caprino-Spiazzi, Rally Trento Bordone. Comme nous l’apprend la copie de ses papiers italiens de l’époque, la voiture est alors immatriculée BO 732456.

Lancia stratos006
Lancia stratos002Cette Lancia Stratos a ensuite intégré la collection de Luciano Giuliano qui, par l’intermédiaire d’un grand marchand monégasque, l’a cédée à Frédéric Puren au milieu des années 1990. La voiture est alors de couleur jaune et son nouveau propriétaire participe deux fois au Tour Auto, en 1998 où elle porte le numéro 203, puis en 1999 avec le numéro 242. Alors qu’elle est immatriculée 0848 HZD 75, celui-ci la cède en 2001 à un collectionneur allemand, qui court habituellement sur Ford historique et qui l’immatricule dans les Alpes-Maritimes, puis en Allemagne. Il participera en tout et pour tout à deux épreuves au volant de cette voiture qu’il conservera dans sa collection personnelle.
Cette Lancia Stratos Groupe 4 compétition client à l’historique passionnant se présente aujourd’hui dans une livrée Alitalia spectaculaire, avec toute sa préparation compétition concernant aussi bien l’aménagement intérieur (arceau de sécurité, sièges-baquets, harnais, habitacle dépouillé, volant et tableau de bord spéciaux, extincteur…) que la mécanique (moteur, suspensions, freins). La voiture est équipée d’un double réservoir et sera livrée avec quatre jantes supplémentaires d’origine. Elle constitue une rare occasion de faire l’acquisition d’une des plus brillantes voiture de rallye jamais produite, dans sa version compétition, la plus radicale et la plus efficace. Elle est évidemment éligible dans de nombreuses épreuves historiques dans lequel le public l’accueillera avec toute la ferveur des légendes de la route.

Lancia stratos003ENGLISH

The Lancia Stratos is unquestionably the most extraordinary rally car ever produced. It is also one of the most successful, having won three times the World Rally Championship (1974-1975-1976 in the hands of Sandro Munari) and probably would have continued to so if allowed to do so. For reasons of internal politics within the Fiat Group, the Stratos was replaced by the Fiat 131 Abarth. Yet it was born by chance: the first prototype Stratos was a project designed by Marcello Gandini for Bertone and exhibited at Turin in 1970. It was essentially an exercise in extreme style and very impressive, with the overall height at just 95cm high! This strange wedge shaped prototype attracted the attention of Cesare Fiorio, the legendary boss of the competition department of Lancia, who needed to replace the carmaker’s aging and outdated Fulvia coupe. Gandini reinvented the design into a relatively more usable car, slightly taller, but still very radical compared to production cars of the period. The lack of overhangs, the long flat hood, the compact silhouette and the huge wraparound windshield all combined to a shape that like nothing else known till then! Lancia stratos010
The car was exhibited at the Turin motor show of 1971 and it really impressed visitors. Lucky for Lancia, Ferrari had recently become a part of the Fiat Group too, so the mechanicals of the Stratos came from the Prancing Horse brand. The 2.4-litre V6 engine from the Dino became the natural choice as it was a well tested, compact and powerful unit, which already proven itself in the Dino 246 GT and the latest versions of the coupes and convertibles from Fiat, the Dino. The car still needed to be developed and for that another talented engineer – Gianpaolo Dallara – was involved. After a few pre-production cars in 1973, the Stratos was made in sufficient numbers in 1974 to allow homologation into Group 4. The total production was eventually about 495 cars. Of these, ten were used by Lancia to make official factory Group 4 cars, the others being sold as « stradales » or street cars, some of which were prepared by private rallyists for rallying, following the approved Group 4 regulations. Unlike many rally cars, the Stratos was not derived from a regular production car, but was a clean-sheet design specifically for competition purposes. Its radical design gave it diabolical handling, and combined with a very flexible and powerful engine, the Stratos remained a very competitive car for years after, intimidating all competition, what with its spaceship looks! Lancia stratos004
Manufactured by Bertone on the 31st of October, 1974, and bearing chassis number 391, the Lancia Stratos on offer had as its first owner, Lancia Spa. Painted a Blue Azzuro, the car was prepared in a workshop to compete in the Italian rally championship keeping in mind the client configuration of Group 4. Thanks to the research of Thomas Popper we know that between 1978 and 1980, this particular participated at least ten rallies, in the hands of rallyist Domenico Busoni: Rally Alto Appenino Bolognese (1978 and 1979), Coppa Citta Prato, Rally Citta di Modena, Ascoli Piceno Rally, Rally Fagioni, Rally dell ‘Umbria Rally Salto lo Spino, Cronoscalta Caprino-Spiazzi and Rally Trento Bordone. We can see from the copy of the original papers then that the car was registered BO 732456. Lancia stratos010
Then this Stratos was integrated into the collection of Luciano Giuliano who, through an important dealer from Monaco, sold the car to Frederic Puren in the mid-1990s. The car was yellow then and the new owner participated twice in the Tour Auto, in 1998 (where it had the number 203), and then in 1999, with the number 242. At that point it was registered 0848 HZD 75. In 2001 the car was sold to a German collector, who usually ran on historic Ford events, registered the car in the Alpes-Maritimes, and then later in Germany. He used the car only two times in events and kept it in his personal collection.

This Lancia Stratos Group 4 customer car has a fascinating history and looks very exciting in its spectacular Alitalia livery, and has all the necessary preparation for competition for the interiors (roll-cage, bucket seats, harnesses, stripped interior, steering wheel and dashboard, special extinguisher, etc) and the mechanicals (engine, suspension, brakes). The car is equipped with dual tanks and will be delivered with four additional original rims. It is a rare opportunity to acquire one of the most brilliant rally cars ever produced, in its racing version, the most radical and the most effective of all. It is obviously eligible in many historic events in which the spectators are bound to greet the car with all the fervor for a real legend of the motorsport.Lancia stratos005See other race collector here

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest